AMÉNAGEMENT JUMPY CITROËN POUR INSTALLATIONS THERMOÉLECTRIQUES
Nous utilisons les cookies, même de tierce partie, pour personnaliser votre expérience d’utilisateur et pour étudier la façon dont est utilisé notre site internet. En naviguant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de nos cookies. Pour plus d’informations cliquez ici

AMÉNAGEMENT JUMPY CITROËN POUR INSTALLATIONS THERMOÉLECTRIQUES

Comment aménager un Jumpy pour les travaux d’installation thermique et hydraulique

LE FOURGON CITROËN DE GABARIT MOYEN

Le Jumpy du constructeur français Citroën est un véhicule commercial de taille moyenne qui offre de bonnes prestations de chargement grâce à son coffre de forme régulière qui permet de charger des marchandises ou d’installer des étagères et des tiroirs pour le transformer en atelier mobile.
Nous voyons dans cette page les images d’un fourgon Jumpy aménagé par les techniciens Syncro pour les exigences d’’une petite entreprise qui œuvre dans le secteur des installations hydrauliques et électriques.

TIROIRS ET ÉTAGĖRES POUR JUMPY

La carrosserie du Jumpy, comme celle des autres fourgons est sujette à des déformations et cassures causées par les chocs du matériel transporté pour le travail journalier. Dans une première phase de l’aménagement, les techniciens Syncro ont recouvert la surface de chargement d’un plancher en contreplaqué de bois marin 12 mm avec profil en acier au niveau des portes et des crochets d’arrimage encastrés. La surface du plancher est en résiné antiglisse ; le plancher non seulement protège la surface de chargement mais constitue également une base solide pour l’aménagement.

Les parois du Jumpy sont elles aussi protégées par des panneaux en acier zingué et laqué, très robustes et découpés au laser pour une adaptation parfaite aux contours du fourgon. Ces panneaux de protection ont été appliqués sur le flanc gauche, droit, et sur les portes.

L’armoire du flanc gauche est formée à la base par un compartiment vide avec plinthe en correspondance du couvre-roue. Au-dessus, nous avons 6 tiroirs en acier avec glissières à billes télescopiques, poignées de blocage automatique, tapis et séparateurs en aluminium. La partie supérieure de l’armoire est formée par deux étagères trapézoïdales avec tapis et séparateurs.

Le flanc droit de l’aménagement comprend une armoire avec trois étagères dotées de séparateurs, la partie inférieure étant vide et délimitée par une plinthe. Sur le côté de l’armoire à droite on trouve un établi porte-étau basculant robuste et pratique, doté d‘un étau en acier forgé de 125mm avec serre-tubes et base pivotante. Grâce à cette solution, l’usager du fourgon pourra aisément usiner des pièces et composants mécaniques plutôt complexes.

Sur le flanc gauche et sur la paroi cabine ont été monté des rails en acier pour les sangles de 4.000 kg, qui permettent de sécuriser l’arrimage du matériel transporté et que l’usager pourra positionner selon ses besoins. Sur la paroi cabine nous trouvons aussi trois autres crochets réglables en profondeur. L’illumination de l’espace est assurée par une lampe à plafond LED de 10 W, compacte mais puissante, tandis que l’indispensable coffre de premier secours est accroché sur le côté du flanc gauche.