AMÉNAGEMENT POUR CHÂSSIS PORTES ET FENÊTRES
Nous utilisons les cookies, même de tierce partie, pour personnaliser votre expérience d’utilisateur et pour étudier la façon dont est utilisé notre site internet. En naviguant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de nos cookies. Pour plus d’informations cliquez ici

AMÉNAGEMENT POUR CHÂSSIS PORTES ET FENÊTRES

La phase d’installation des châssis est fondamentale pour la finition d’un bâtiment, qu’il soit civil ou industriel : poser les portes et les fenêtres, c’est définir l’espace interne et fixer une division entre l’extérieur et l’intérieur de l’édifice. Les entreprises qui s’occupent des châssis pour portes et fenêtres doivent soigner tout particulièrement la phase de transport des matériels du dépôt de l’entreprise au siège définitif où ils doivent être installés : les matériaux des portes et des fenêtres sont sujets aux ruptures et aux éraflures qui altèrent leur intégrité, l’esthétique et aussi la fonctionnalité. Voici pourquoi le fourgon utilisé, généralement de grandes dimensions et à toit haut, doit être équipé de façon adéquate pour offrir à l’usager avant tout :


  • un espace de chargement ample;
  • un arrimage sécurisé du contenu;
  • un accès suffisamment aisé au coffre arrière.

Aménagement pour châssis : l’habillage de la carrosserie

Déplacer des objets de grandes dimensions dans le caisson du fourgon peut causer fréquemment des dommages aux parois et au sol. Par conséquent, si le fourgon est utilisé pour le transport de portes et de fenêtres, il est primordial de protéger les surfaces internes avec des panneaux adéquats.
Syncro System a utilisé pour le Fiat Ducato illustré dans cette page, un plancher en bois stratifié résiné, découpé sur mesure pour le modèle de fourgon du commanditaire et installé par les techniciens Syncro. Pour les parois et les portes, le client a choisi des panneaux en plastique alvéolaire : non seulement ils revêtent la carrosserie et la protègent des bosses, mais ils forment aussi une base idéale pour la fixation des mobiliers.

Aménagement pour portes et fenêtres : les mobiliers internes du fourgon

En fait, seule le flanc gauche a été meublé : deux meubles contigus, constitués d’une série de niveaux d’étagères ouvertes qui offrent beaucoup d’espace pour le rangement de petits outils et matériels divers utilisés pour la phase d’installation des châssis. Outre les étagères, nous avons aussi deux armoires à tiroirs métalliques, parfaits pour ranger les objets qui ne doivent pas être ballottés, tandis qu’au niveau du sol, nous avons un compartiment d’arrimage valises avec sangles d’arrimage. Ce compartiment permet de déposer les valises porte-visserie qui seront amenées sur le chantier avec les portes et les fenêtres pour procéder au montage. Dans la partie sommitale est installée une gouttière pour les matériels « allongés ». Le flanc externe de l’armoire est dédié à une série d’accessoires pour fourgon : un support métallique porte-objets, un porte-cartouches de silicone, un dérouleur de papier et enfin une valise de premier secours. Le flanc droit est équipé avec un simple support porte-outils, tandis que la paroi séparation cabine laissée complètement libre, n’est dotée que d’un rail d’arrimage.
Le passage de roue à droite est protégé par un couvre-roue en acier et en bois stratifié.

Ce qui distingue vraiment cet ameublement pour fourgon utilisé pour le transport de châssis pour portes et fenêtres, ce sont les barres d’arrimage.

Aménagement pour le transport de châssis : une solution optimale avec les barres d’arrimage

Outre la structure, c’est-à-dire le châssis, généralement en bois, métal ou plastique, il y a les vitres : presque toujours, les fenêtres, et parfois les portes, sont constituées d’une plaque de verre trempé, qui requiert évidemment des mesures particulières pour le transport, pour prévenir des dommages qui les rendraient inutilisables. Les barres d’arrimage du chargement utilisées dans cet aménagement pour châssis répondent tout à fait à cette exigence : insérées entre deux rails profilés, disposées en verticale entre le plafond et le sol ou sur les parois latérales, ces barres dotées elles aussi d’un profil, permettent de subdiviser le caisson en plusieurs compartiments sécurisés, aussi bien à la verticale qu’en horizontale. Les côtés étroits des barres sont en outre dotés d’un profil en caoutchouc qui élimine tout risque d’endommager le matériel transporté, même au seul contact.