Nous utilisons les cookies, même de tierce partie, pour personnaliser votre expérience d’utilisateur et pour étudier la façon dont est utilisé notre site internet. En naviguant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de nos cookies. Pour plus d’informations cliquez ici

UNE ESCALADE DE 65 ANS

L’histoire de la naissance de Francom démarre avec un contrat de location en 1953

Quelques phrases avec une belle calligraphie, écrites à la main sur une simple feuille lignée : voilà où commence il y a 65 ans l’histoire du groupe Syncro System. Le premier janvier 1953. le très jeune Francesco Comunello – il n’avait pas vingt ans – signa avec un compatriote un contrat de location pour une pièce située dans le centre de San Zeno di Cassola. La somme convenue était de douze mille lires pour un an, pour un espace destiné à l’ouverture d’un atelier de mécanique : la bicyclette était sa passion, mais il n’avait pas les moyens de s’en acheter une, et pour cette raison, il apprit à les construire. Le talent et le courage ne lui manquant pas, il décida, avec une clairvoyance qui allait porter et qui continue à porter ses fruits, de se dédier à la construction et à la réparation des deux roues pour les autres.

L’histoire (en résumé) des 58 ans de Francom

L’enregistrement officiel de l’entreprise eu lieu sept ans plus tard, en 1960, mais ce contrat a scellé la première pierre d’un édifice qui n’a pas encore complété sa construction. L’édifice d’origine, celui où se trouve la pièce prise en location, a été remanié et restructuré au cours des années, en abritant divers types d’activités. L’entreprise familiale se déplaça bien vite à quelques dizaines de mètres de là, dans la rue qui mène à la place principale du bourg, dans un petit hangar qui fut agrandit plusieurs fois, la dernière fois en 1981. L’entreprise fondée par Francesco Comunello laissa tomber bien vite le secteur du cyclisme, en restant toutefois dans la mécanique et en s’occupant tout d’abord de la production d’équipements agricoles, puis de caisses à outils, de caisses blindées, coffres-forts et valises pour la visserie pour finir de façon définitive à partir de 1996, avec l’aménagement pour fourgons. En 1982 Francesco mourut à la suite d’un accident de la route et le témoin passa au fils ainé, Luca, et à sa mère, Maria. Luca est aujourd’hui président du groupe Syncro System, dont Francom est le chef de file, avec sa femme Fabiola et son frère Adamo comme administrateurs délégués.

D’une seule pièce à un établissement

Les espaces qui ont hébergé physiquement les activités de la société Francom au cours de son histoire représentent parfaitement la croissance de l’entreprise : des quelques mètres carrés en 1953, éclairés par une simple ampoule, aux 6500 mètres de surface de l’établissement construits en 2012, auxquels s’ajoute bien vite une nouvelle aile pour un total de 8700 mètres de surface au sol. En 2018, toutes les unités seront transférées du “ vieux “ hangar de via San Zeno à la toute nouvelle usine de via Portile, toujours à Cassola. 
Francom Spa a su faire face aux changements du panorama économique, des exigences du marché et de la technologie tout en restant solidement ancrée à ses origines, en devenant une entreprise leader dans le secteur des aménagements pour fourgons qui se distingue par la qualité de ses produits, l’efficacité du service à la clientèle, la sécurisation des processus de production et l’attention à l’économie d’énergie et à la viabilité environnementale.